Nouvelle tendance : L’immo-mariage ?

Accueil

mariage

Pour un tiers des français, acheter un appartement engage plus qu’une demande en mariage. Si l’on se focalise sur certains segments, les parts sont encore plus importantes. Chez les jeunes par exemple, cet engagement est le plus important pour 43% d’entre eux, 41% chez les cadres et 40% chez les célibataires.

Si l’on met les sentiments de côté et que l’on raisonne seulement financièrement, l’achat d’un bien immobilier représente plus d’investissement qu’un mariage. A deux, il est donc plus facile d’investir. Sept français propriétaires sur dix ont acheté leur bien en couple.

« Nous constatons en effet que 67% de nos emprunteurs sont en couple. Même les moins de 30 ans sont 60% à emprunter à deux et chez les 30-39 ans, cette proportion monte à 74%. A deux, les revenus sont plus élevés, ce qui permet au couple d’avoir une plus grande capacité d’emprunt et donc d’accéder plus facilement à la propriété, quand un seul salaire n’est pas toujours suffisant » explique Jérôme Robin, président fondateur de Vousfinancer.com, tiré du journal de l’agence.

Et même pour les couples ayant un apport financier, 58% déclarent que ce dernier a été également réparti.

Et si l’achat de ce bien ne fait pas bon ménage et qu’il y a une séparation dans le couple, sachez que 73% envisagent la revente du bien plutôt que le rachat des parts. Seulement 27% préfèrent conserver la propriété immobilière.

Cette étude réalisée par l’Ifop révèle l’attachement des français à la « pierre » et au sentiment de sécurité que d’être propriétaire. Ces couples ne seront peut-être pas mariés, mais ils auront au moins un toit pour dormir !

Reste seulement au moment de la possible séparation, que certains ne vendent pas toujours au moment opportun.

Les commentaires sont désactivés.

Lyon
Aujourd'hui
Temps clair
Vent : 3.5 km/h
Humidité : 60%
20°C