L’immobilisation logistique a besoin d’un coup de neuf

Accueil

logistique

Le groupe de conseil en immobilier CBRE a analysé deux secteurs de l’immobilier logistique dans des zones géographiques significatives.  Sénart, au sud de Paris et Isle d’Abeau près de Lyon. Les entrepôts de chaque site ont une superficie de 5000 m2 et permettent la gestion des flux, les stockages de ces derniers ainsi que leur transfert.

A 31 km de Paris, Sénart se classe parmi la troisième plus grande zone de logistique d’Europe : « Fort de ces atouts, proche de Paris et d’axes de communication majeurs, Sénart a attiré et attire de grands noms de la logistique tels Kuehne & Nagel et ND Logistics, et de la grande distribution, comme Carrefour, Leclerc et Intermarché. Ce dernier utilisateur y occupe un des plus grands entrepôts d’Ile-de-France, d’une surface de 94 300 m². Il s’agit d’ailleurs de la plus grosse transaction réalisée en Ile-de-France au cours de ces 3 dernières années » explique Marc Vichot, Directeur GLS IDF. Seulement le Sénart a des bâtiments qui datent des années 1990, ces derniers ne sont plus adaptés aux normes actuelles ni même aux technologies, donc vacants.

A l’Isle d’Abeau les problèmes d’obsolescence sont un peu les mêmes. Les grands entrepôts font aussi défaut de part leurs constructions dans les années 1980. « On constate la pénurie d’entrepôts de classe A de dernière génération (seulement 120 000 m² disponible à horizon 9 mois). Les entrepôts vieillissants sont soit démolis pour laisser place à des projets de développement, soit revendus à des acquéreurs industriels ayant peu de contraintes ICPE. » explique Stéphane Bouiller, Consultant GLS Lyon

Les commentaires sont désactivés.

Lyon
Aujourd'hui
Pluie
Vent : 5.6 km/h
Humidité : 92%
6°C